C'est drôle d'être le seul à partir demain (Julie, Baptiste et Louise jouent les prolongations en France) et à ne pas être parti il y a 10 ans. Je vais accompagner ces jeunes trentenaires sur les traces d'un pays qu'ils n'ont connu qu'une fois à 20 ans.

A 20 ans, de mon côté, j'entrais à l'Ecole et je découvrais en été moi aussi un pays de l'ex URSS, la Biélorussie. En cela j'ai l'impression de faire aussi un petit pélerinage 7 ans après.

A 20 ans, j'ai trouvé l'amour de ma vie, du coup j'ai l'impression que c'était il y a 10 ans, à leur retour de Géorgie alors que c'était il y a 7 ans, quand j'appelais au Mexique depuis une cabine téléphonique de Novagroudok (Biélorussie).

Enfin, la Géorgie, j'ai déjà l'impression d'en connaître quelques petits bouts, la voix de Tamouna et d'Irma (on va peut-être découvrir là-bas qu'elles ne sont qu'une seule et même personne), les descriptions d'Irma, les guides dont les pages se détachent déjà une à une, les sonorités rapportées il y a 10 ans sur une cassette et les milliards de diapos.

10 ans plus tard, le pays sera probablement très différent, et je ne suis pas sûr d'être le moins surpris de ne pas retrouver ce à quoi je m'attends...

A suivre...