ça y est, nous sommes arrivés à Tbilisi, sains et sauf, accueillis comme des rois par nos amies Tamouna, Ira, Tata et Ani. Irma nous a aussi présenté notre futur appartement, la classe.
Tam
TataIra
Tbilisi fait une étrange impression après 10 ans : plus neuf, plus riche, plus clinquant, peut-être trop... est-ce parce que nous avons surtout vu la route qui mène à l'aéroport ?
Mais surtout ce qui marque le plus c'est de voir que le lien n'est pas rompu, que la complicité est toujours présente avec nos amies, que Julien est bien accueilli, ... et que l'émotion et les souvenirs vieux de 10 ans reviennent peu à peu !
Bref, le temps presse, demain levé à 5H00 pour la région de "Repsoureti' pour marcher avec Ani, Tata et Tamouna. Ira reste garder sa filles Helena et le fils de Tata Dimitri.
Donc, plus de nouvelles pendant les prochains jours, et c'est normal.