Leve toi et marche
LEVE TOI ET MARCHE !
Nous nous atelons à notre mission : apprendre à marcher aux jumeaux.
Avons trouvé machine à cet effet lors de la visite du musée ethnographique de Tbilisi.
Ohh mystère, plis et replis de l'esprit humain ayant pensé cette "chose" :
entre "pressoir" pour bébés et "écarteleur" moyennageux,
quelque instrument d'exception à notre destinée,
que nous avons dégotté sur la loggia d'une maison du 19eme :
Baptiste a tenté l'expérience aidée par sa moman Lili :
Tamo la motricienne, lui placant les petons, pas à pas,
il a reproduit le mouvement peut-être deux-trois fois, ce qui nous a tous apporté grande fierté... Mission entamée, gueule de bois à peine entamée, on garde le ryhtme et passons à la prochaine expérience.

Chaise à porteurs
CHAISE A PORTEURS :
Nous habitons sur les hauts de Tbilissi,
un peu comme un Paris,
Eh non, ce n'est pas Ménilmontant mais oui mesdames,
mais la rue Chanidze, mais oui messieurs !
Nous promenons donc nos 20 kilos de poussettes lestées de bébés endormis,
à travers galets, pavés, et vieilles masures du quartier.
La sieste est une heure sacrée, gare à ceux qui tenteraient de les arracher des bras de Morphée. Nous filons doux sous les yeux des momies.

Chaise à porteurs
RDV AVEC EDITH
Sommes extraits de notre repère pour qlqs heures,
deux conducteurs femmes que nous connaissons bien tribamllent nos fatigues sur leurs sièges en cuir, de gauche a droite, selon le sens des ronds points et des queues de poissons du voisin.
Retour au monde pour une plongée dans un monde de fric et de chic,
parodie en carton de la branchitude européenne sinon française,
beaux riches et successfull jeunesse dorée,
nous prenons place dans ce défilé de pouf et de ouf, pour une séance de dévisages intense.
Design en pâte a modelée, boissons élaborées, riviera tbilissienne d'à peine un an d'âge, tout est neuf, et brille à souhait.
On trouve au coin d'une rue,
un café au nom d'oiseau étonnamment illustré, ou l'on se dit qu'Edith en glousserait de plaisir.