BACK IN MZhrrrERTHA
...
Groupe

Nos souvenirs nous ont conduit de nouveau sur les pas de Dzvari,
sur les memes marches, que nous avons tout retrouvé, intactes :
la meme toute petite eglise qui trone en haut de sa mimi-montagne,
avec toujours sa meme vue devant, au sommet de l'incroyable.
Nos mêmes anges de sexe féminin, Ira, Tamuna, Ani et Tata,
avec voile et bougies, chapelet et prières, en plein coeur.
Interieur dépouillé, sorte de trone ou trone une croix en son centre, avec voilette et qlqs icones.

Les Fleuves
Nous avons longuement disserté sur les couleurs des deux fleuves qui se rejoignent du haut de notre vue, et avons tapé un sketch sur le sujet à nos angelot(te)s,
car les teintes ont hélas un peu pris celles du temps.
Pollution, or not pollution ? That was de question.
c'etait vert, turquoise et bleu, vous souvenez vous? La zone de reunion entre les deux fleuves se dessinait précisément en forme d'eaux mouvantes, en une frontière imprécise.
Il faut en témoigner... ce n'est plut !!!!

Eglise
Je me suis aussi souvenue d'un poème souvent lu dans le métro, des années durant :
Impossible de remettre la main dessus -> Appel à participation si vous le retrouvez ?
... 3 lignes sur l'église de Dzwari apparaissaient le matin sur le quai en partant au boulot, à l'époque et c'est il y a bien longtemps, cela m'a gardé un vif souvenir de ce lieu.
Ai donc refait cette même aquarelle,
sur le même muret,
manquait ma douce amie Muriel pour m'épauler de son silence,
Tata et Ira se sont chargées de ce fardeau :
Pour finir, j'ai offert hier soir cette pièce mineure à Tata pour son départ à Moscou,
qu'elle emporte chez elle aussi à son tour,
ce petit bout de Géorgie que nous aimons tant.
Qu'il trône dans un coin de Moscou, comme un autre trône dans un coin de France, du coté de chez Mumu...
Aquarelle