Traditions

il semblerait que nos chers amis géorgiens soient beaucoup plus traditionnels que nous; certaines de leurs traditions s'avèrent tout à fait surprenantes; nos amis nous disent toutefois qu'elles sont connues par tous mais pas appliquées stricto sensu;
est ce l'esprit orthodoxe,?
nous aussi nous avons des traditions mais nous avons beaucoup de mal à les exprimer et il semblerait du moins que nous les avons un peu perdu, gommé, oublié; est ce que nous sommes trop parisien?trop incultes? inintéressés par nos coutumes, différentes selon nos régions? ou tout simplement affranchis de toutes règles orales et complètement asservi par des règles écrites qui ne laissent plus aucune place à cette transmission orale de nos traditions....

Nous avons su que le frère et la belle soeur de X... (un Géorgien) n'avaient pas pu avoir de cérémonie à l'église le jour de leur mariage tout simplement par ce que sa belle soeur avait ses règles, surprenant non? il faudrait qu'on en sache plus là dessus... la femme avec ses règles est trop impure pour l'église - elle ne peut y toucher personne pas même les cierges ! Une autre petite tradition intéressante: après la naissance de l'enfant la femme doit vivre 40 jours chez ses parents car elle ne peut avoir de relations avec son mari à cause toujours de ses règles; ce qui lui permet de se refaire une santé et de se faire aider par sa maman....
La tradition du Tamada : le Tamada c est le chef de la table traditionnelle géorgienne. il est choisi au début du repas par l'ensemble des convives...il devient alors le seul à pouvoir faire des toast et des toasts et des toasts et des toasts "à la paix, aux parents, aux enfants, à l'amour, au futur" il doit s'assurer que le verre de tout le monde est bien rempli avant chaque toast ; après le premier toast il donne la parole à une deuxième personne "Alaverdi". pour prendre la parole il faut demander la permission au Tamada et il peut refuser; il invite néanmoins les convives à s'exprimer sur chaque toast; et à la fin du repas le verdict tombe: bon ou pas bon Tamada.
nous, nous avons pratiqué cette tradition avec nos amis mais d'une façon plus légère : nous avons été tous Tamada... à tour de rôle.

Dans une église, les femmes doivent se couvrir les cheveux; des foulards sont à disposition à l'entrée, les femmes ne peuvent y croiser les jambes; dans les églises tenues par les femmes- en effet des églises sont exclusivement tenues par des femmes et les autres par des hommes- des jupes sont à disposition à l'entrée....étonnament la jupe courte est acceptée car c est avant tout une jupe !
Pour les cierges,- ceux pour vénérer les icônes-il n'est possible d'utiliser que ceux autorisés par le pop- à Alaverdi des femmes nous avaient vendus des cierges que nous n'avons par exemple pas pu utiliser. business ou tradition?
-